La Sodeco récompense les meilleurs producteurs du coton

Déc 9, 2019 | Agriculture, Blog | 0 commentaires

La prochaine campagne cotonière s’annonce grande au regard de la mobilisation à la fête des cotonculteurs samedi dernier à Savalou. Sous la houlette de l’association interprofessionnelle du coton (AIC) et la société pour le développement du coton (Sodeco) la fête nationale du coton (FNC) a été célébrée avec plusieurs lots octroyés aux producteurs méritants. Une cérémonie rehaussée par la présence des Ministres de l’agriculture et du Commerce

La société pour le développement du coton (Sodeco) prépare activement la prochaine campagne agricole. Au regard des résultats satisfaisants des trois dernières années, il y a lieu de prendre un temps pour célébrer les producteurs. C’est l’acte qui a lieu samedi dernier avec une touche spéciale de la société pour le développement du coton (Sodeco). Organisée depuis trois ans par l’Association Interprofessionnelle du coton, cette nouvelle édition vient stimuler d’avantage les producteurs à battre leur propre record pour la prochaine campagne en 2019-2020. Une campagne où la Sodeco apprète déjà 260 000 tonnes d’engrais cotons et 60 000 tonnes d’engrais viviers pour son bon déroulement.
Au cours de la troisième édition de la fête Nationale du Cotonculteur (FNC), célébrée au stade de Savalou dans le département des Collines plusieurs récompenses ont été faites aux cotonculteurs.
Le prix national « UCOM performantes « , le prix communal  » Meilleures coopératives « , le prix communal  » coopératives performantes  » et le prix spécial « coopérative – meilleur espoir ». Ces lots ont été attribués grâce à une sélection rigoureuse sur la base de deux critères. Il s’agir de la production agricole lors de la campagne écoulée et la capacité à consommer et à rembourser les crédits obtenus. Au terme de la fête, les cotonculteurs sont rentrés avec des tonnes d’engrais, des houes semeuses, des tracteurs, des motos, des tricycles et des ordinateurs.
A cette occasion, le Préfet intérimaire des Collines, Firmin Kouton a fait savoir que « les performances de la filière coton ces dernières années au Bénin sont le fruit des réformes courageuses du président Patrice Talon dont le gouvernement accompagne les producteurs avec des moyens jamais injectés dans la filière ». C’est dire que le nouveau record de la production cotonnière est le fruit d’un travail cohérent issu des courageuses réformes engagées par le chef de l’Etat.

Selon le président de l’AIC, Mathieu Adjovi, il ne faut point baisser les bras. Notons par ailleurs que depuis l’avènement du gouvernement de la Rupture, le Benin a battu des records qui l’ont hissé au rang des meilleurs producteurs de coton en Afrique. Pour preuve, la campagne 2016-2017 : 451.000 tonnes ; 2017-2018 : 598.000 tonnes et 2018-2019 : 678.000 tonnes. Des records jamais enregistrés dans l’histoire de l’or blanc au Bénin. Une performance saluée par le Réseau national des ONG actives dans l’agriculture durable (RENOVA).
Le ministre de l’industrie et du commerce indique que « les enjeux du coton sont au-delà de nos frontières et constituent un raccourci pour révéler le Bénin ». Il se réjouit de la performance de cette campagne et rassure de la disponibilité du gouvernement à les accompagner davantage. Quant au ministre en charge de l’agriculture Gaston Dossouhoui, cette fête est témoin de « la reconnaissance de la détermination de nos producteurs à contribuer à l’essor du pays ».

admin

admin

Poste

0 commentaires

Soumettre un commentaire